Qu’est-ce que la finance alternative ?

Par défaut

Ces dernières décennies, on a peu à peu oublié que l’argent n’est pas une fin en soi mais un moyen de réaliser des choses.

La finance alternative propose de considérer la question  » à quoi sert mon argent ? » comme prioritaire. En effet, est-il cohérent, par exemple, de participer à des œuvres caritatives pour les enfants si, par ailleurs, l’argent que nous plaçons finance des entreprises qui utilisent le travail des enfants ? Est-il logique de faire des campagnes de ramassage des déchets le long des chemins ou des rivières si par ailleurs on finance une entreprise qui produit des emballages qui mettent 10 000 ans à se dégrader ? Est-il logique de se plaindre des difficultés à trouver un emploi si on finance des entreprises qui délocalisent tous les 5 ans pour pouvoir payer leur main d’œuvre à la limite de la pauvreté ?

Non, remettons les choses à l’endroit. Ne prenons pas l’excuse « je voudrais bien mais je ne sais pas ce qui est fait avec l’argent qui est sur mon épargne« . Il existe de plus en plus d’initiatives qui disent ce qu’elles font avec l’argent, qui montrent ce qu’elles font, qui s’engagent sur les valeurs.

Et si vous souteniez des projets qui vous tiennent à cœur ?

 

Pour en savoir plus : www.financité.be     et      www.credal.be